VOUS AVEZ OUBLIE VOS INFOS ?

Israël devrait débloquer 600 millions d’urgence pour les juifs de France, de Belgique et d’Ukraine !

par / jeudi, 12 février 2015 / Publié dans Alyah, Juifs de France, Le peuple juif

Sofa Landver, la ministre israélienne de l’immigration et de l’absorption cherche actuellement à débloquer 600 millions de shekels (120 millions d’euros) pour faciliter l’alyah des juifs de France, de Belgique et d’Ukraine.

Dans un document transmis aux autres ministres du gouvernement sortant, elle écrit demander 598.576.000 shekels, pour 2015 et 2016, afin de soutenir les juifs qui veulent immigrer, principalement de France et d’Ukraine.

6.700 juifs de France sont devenus israéliens en 2014, et 5840 ukrainiens ont également pris le chemin de Jérusalem. L’alyah de France a augmenté de plus de 100%, et celle d’Ukraine de 190% en un an.

Bien que les détails de la proposition de Landver n’ont pas été publiés, elle a écrit sur sa page facebook avoir fait cette demande, dans le cadre d’un « plan d’urgence visant à l’absorption des juifs français et belges. »

Les fonds demandés devraient servir à augmenter le nombre d’employés de l’Agence juive dans les 3 pays cités, à créer des sites internet spécialisés dans ces langues ou encore à augmenter les budgets des groupes de jeunesses qui font la promotion de l’alyah…

Landver a proposé de travailler avec le ministère de l’Éducation pour créer des programmes d’enseignements spécialisés dans chacun de ces pays pour les juifs qui voudraient apprendre l’hébreu avant d’arriver en Israël. Et pour ceux qui arriveraient en Israël sans connaitre la langue, le nombre d’heure d’oulpan (cours gratuits) sera doublé !

Le plan appelle également à la coordination avec le ministère de l’Economie afin de «développer et de fournir une formation aux candidats à l’immigration qui veulent déplacer leurs entreprises de France en Israël. »

Le ministère compte accorder des prêts, des avantages et des aides spéciales aux nouveaux immigrants français et belges qui souhaitent ouvrir des sociétés en Israël.

La ministre a également appelé à une augmentation temporaire du nombre de francophones au sein de la bureaucratie israélienne.

Source : JSSNewsvoir l’article dans son contexte

Publié par Amos Lerah le 11 février 2015

Laisser un commentaire

HAUT